18 novembre 2018

Musées Galeries Antiquaires Enchères Artistes Archives

Voici les commentaires des médias sur notre site :

 

 

Mars 2002 - @xé libre
Artaujourdhui.com « L'e-quotidien des arts »

La presse artistique française papier manifeste quelques difficultés financières ces derniers temps entre la réduction drastique du personnel à Connaissance des Arts, la déclaration de cessation des paiements de la société Publications Artistiques Françaises éditrice du Journal des Arts et de L’ŒIL. Peut-être qu’aux coûts élevés des éditions papier l’Internet apparaît comme une solution. ArtAujourd’hui.com ouvre les voies de cette nouvelle consommation de l'information artistique pour des "intermittents de l'art", comme aime à qualifier ces internautes Jacques Dodeman, le fondateur. 
Ce quotidien des arts est beaucoup plus apte à rebondir sur l’information que des bi-mensuels et mensuels papier.

Un « e-quotidien des arts » a trouvé sa place sur le web depuis le mois de septembre 2001 : Artaujourd’hui .com. C’est un nouveau défi pour Jacques Dodeman, son fondateur. Cette aventure s’inscrit dans une logique évolutive : fondateur de Stratégies, du Journal des Arts, il connaît très bien le monde de la presse et de l’information. En 1999, avec Artindex.fr s’ouvre à lui le monde de l’ Internet, où ce site n’est que la mise en ligne d’articles du Journal des Arts et de l’ ŒIL (ayant rejoint les publications en 1998), mais aussi l’accès aux bases de données (informations sur les expositions dans le monde, les antiquaires, galeries, experts…), et un accès (payant) aux articles archivés du Journal des Arts. C’est alors qu’après avoir revendu le Journal des Arts et l’ ŒIL à N@rt en juin 2000, Jacques Dodeman tente de réaliser un quotidien spécialisé sur Internet. Si l’on regarde la presse artistique, la périodicité est soit le mensuel, soit le bimensuel. « Avec le papier il est impossible de réaliser un quotidien papier » : au niveau de la rentabilité, ce serait un gouffre financier. C’est pour cela qu’il ne s’agit pas de rivaliser avec la presse papier mais de proposer un autre accès à l’information à chaud, avec un point de vue et la volonté de coller à l’actualité. Artindex était réalisé dans l’optique d’un titre papier, mais artaujourd’hui.com a un système de gestion dynamique, utilise l’interactivité, et bénéficie des stockages illimités du virtuel. 9 à 11 articles sont mis en ligne par jour touchant les expositions, le marché de l’art, la politique culturelle… Les 12 bases de données vous renseignent sur les expositions ayant lieu à Paris, Londres ou Tokyo, avec tous les éléments pratiques, si vous vous intéressez à tel artiste, vous pouvez le voir sur les cimaises de telle galerie, si vous voulez connaître les VIP du monde de l’art francophone, les annuaires vous combleront. 
L’agenda est traduit en anglais tous les soirs, accessible sous le nom de domaine Art-of-the-Day.com. On retrouve ainsi l’idée de réseau européen dans lequel s’insérait le Journal des Arts avec les rédactions italiennes, anglaises, espagnoles et grecques. Sur Internet, un tel réseau s’intègre dans le cadre d’un portail : le lien vers un partenaire éditorial italien est aujourd’hui actif vers exhibart.com, site d’information mais d’accès gratuit pour l’instant. Les ambitions de Jacques Dodeman sont de développer ces liens vers d’autres sites européens de qualité, et à terme de tisser une toile mondiale de l’information artistique et du marché de l’art. La rentabilité du site artajourdhui.com vient essentiellement des abonnements et de la publicité. Mais la démarche de payer l’information n’est pas encore acquise, ce qui fait constater M. Dodeman : « l’histoire de ma vie est d’avoir toujours lancé les choses trop tôt. » Mais l’idée d’un quotidien des arts reste une bonne idée, les newsletters informant chaque jour l’abonné de ce qu’il ne doit pas rater et des dernières informations venues directement de l’AFP ou de l’équipe de journalistes sur place. Peut-être que des rapprochements financiers avec d’autres sites fonctionnant sur le principe des bases de données (qui restent une valeur marchande pour la syndication de contenu) type artprice.com accélèrerait la rentabilité d’un tel site.
Le point commun des titres que Jacques Dodeman a édité et mis en ligne se trouve dans la recherche d’informations pour un monde précis, la continuité par la distribution d’une information spécialisée à des personnes concernées.

Stéphanie Pioda

 

Novembre 2001 - Le Photographe
Artaujourdhui.com

Le 12 septembre était un aujourd’hui comme le 11. Lendemain terrible, c’était aussi le premier jour d’Artaujourdhui.com, le nouveau site – portail français sur l’actualité de l’art, simplement titré l’e-Quotidien des Arts. Derrière le projet ou plutôt au centre du site, une équipe de trois hommes de générations différentes, au carrefour d’itinéraires solidement repérés.
D’abord Jacques Dodeman, le fondateur et l’éditeur du site. Homme de presse et de télévision, il commence sa carrière chez Hachette avant de s’intéresser dès le début des années 1970 aux nouveaux vecteurs de communication, nommés informatique et vidéo. Fondateur, avec Christian Blachas et Alain Lefebvre de Stratégies, du Journal de la Presse et de Création, il rejoint le domaine de l’art en fondant en 1993 les Publications artistiques françaises. Après avoir lancé avec Emmanuel Fessy le Journal des Arts, Dodeman reprend le magazine L’œil et met en ligne le portail Artindex.fr. Rafaël Pic et Bastien Speranza, les deux jeunes rédacteurs en chef du site, universitaires, grands voyageurs, hommes de presse se partagent les tâches : développement et rédaction pour le premier, Agenda et Newsletters pour le second.
Pourquoi décrire un site quand il suffit d’en communiquer l’adresse ? Sans doute fallait-il les trente années de curiosité de Dodeman pour les « nouvelles technologies » du vingtième siècle pour éviter de tomber dans le travers trop partagé de refaire, sur le Web, ce qu’on fait sur le papier depuis Théophraste Renaudot.Deux grands axes divisent le site : « L’e-Quotidien » livre ses articles de fonds sur l’actualité des arts, les tendances, les grands événements et « l’Agenda » fait le pense-bête de ce qui se passe dans la journée et dans le monde, service international et quotidien obligent.
On navigue dans le monde de l’art en totale interactivité, sur deux rythmes, avec la nonchalance du visiteur qui se laisse guider parce qu’il a tout son temps ou au contraire dans la course directe au bon tuyau, au bon moment. Pour aller vite, disons qu’artaujourdhui.com a l’efficacité des sites immobiliers. A vous de savoir ce que vous cherchez, dans une précision que vous n’imaginiez pas : quoi, où, qui ou quand, pressez ok, et voici votre page complète, avec les prix, les heures et presque toujours en image. La photographie comme le reste trouve là un nouveau révélateur pour ses cotes, ses expos, ses auteurs, ses galeries et ses musées.
Employant une douzaine de journalistes et documentalistes permanents, une vingtaine de pigistes, artaujourdhui.com est aussi un site payant. L’accès à la Une, à l’Agenda et aux premières pages de données est libre, ce qui permet d’avoir un aperçu de la densité du contenu. Pour aller au fond des choses, on a le choix entre l’achat au numéro et l’abonnement. Tout abonnement donne droit, livré par e-mail, à un service gratuit de newsletters quotidiennes et hebdomadaires, à un rangement d’archives personnelles, à une alerte pour les domaines d’intérêt particulier du lecteur, et, pour rester tout de même un peu dans la tradition, à un tarif préférentiel pour les petites annonces.

Hervé Le Goff

 

Novembre 2001 - Internet Professionnel
Actualité des arts

Nouveau venu dans la presse en ligne, l’e-quotidien des Arts est disponible sur abonnement, au prix unitaire de 1euro. Accessible depuis artaujourdhui.com, ce journal traite de l’actualité des arts plastiques et de leur marché à travers le monde. Le site s’appuie sur le système éditorial Taos, développé par C&F New Media. Il comporte une base de données MySQL et un interpréteur PHP.

 

Novembre 2001 - Netsurf
L’art au quotidien

L’actualité des arts au quotidien, une initiative intéressante dans la mesure où les magazines spécialisés ont principalement un rythme mensuel, bimestriel voire trimestriel. Le contenu de l’e-quotidien des arts s’organise autour de grandes sections : le quotidien (actualités internationales) et l’agenda.
Un nouveau site d’info professionnel et grand public qui pourrait bientôt s’imposer comme une référence dans le milieu des arts.

 

2 novembre 2001 - Le Monde Informatique
WEBZINES : L'actualité artistique aux couleurs de la Toile

Le site ArtAujourd'hui.com se définit lui-même comme " l'e-quotidien des arts ".
Pour savoir quelle expo visiter dans la journée, rien de tel. Des calendriers des expositions internationales et francophones, des ventes d'art aux enchères partout dans le monde, des foires et des salons d'arts mondiaux, des annuaires de musées et galeries, de maisons de vente aux enchères, des acteurs du marché de l'art et enfin, un dictionnaire des artistes d'aujourd'hui. Tout cela avec une présentation relativement lisible et simple. Illustrations à l'appui.
Las, la consultation des articles et des bases de données citées ci-dessus est malheureusement payante. " Le système de diffusion est calqué sur celui de la presse écrite, avec une vente au numéro et des abonnements. L'internaute peut acheter chaque jour, pour le prix d'un quotidien papier ou d'une consultation minitel (1 ), le quotidien et une journée de consultation sur le site, ou bien s'abonner pour un mois (10 ) ou un an (60 ) avec un paiement en ligne sécurisé ", explique-t-on à ArtAujourd-hui.com. Reste à savoir si pour ce jeune webzine, la sauce prendra ou non auprès d'internautes habitués à obtenir la majeure partie de leurs informations gratuitement.

Sophie Hautcœur

 

27 octobre 2001 - Le Monde
Quotidien payant

Le site Artaujourdhui, consacré à l’actualité artistique internationale, lance un quotidien en ligne payant : 1 euro par numéro ou 60 euros pour un abonnement annuel.

 

26 octobre 2001 - Le Point
L’art au quotidien

Simple et pratique, ce quotidien en ligne consacré à l’actualité des arts plastiques propose, outre une douzaine d’articles illustrés par jour, un agenda des manifestations dans le monde et un dictionnaire recensant 7 000 artistes contemporains. Reste à savoir si les internautes vont accepter de payer 60 euros par an pour de l’information sur l’art

 

23 octobre 2001 - AFP - Presse en ligne:
L'e-Quotidien des Arts, nouveau quotidien payant en ligne.

www.artaujourdhui.com: avec chaque matin une douzaine d'articles illustrés consacrés à tous les aspects de l'art et de son marché à travers le monde, ce quotidien en ligne propose un agenda des événements du jour (expositions, foires, salons et ventes aux enchères). L'e-Quotidien des Arts peut être acheté au numéro (1 Euro) ou par abonnement (60 Euros par an). Un essai gratuit de 24 heures est proposé aux internautes pour leur permettre de découvrir le titre.

 

23 octobre 2001 - Zescoop.com
L'actu du net

A découvrir : le site Artaujourdhui.com, l'actualité de l'Art et de son marché.

 

12 octobre 2001 - Art-médias - Le courrier de l’art et des médias
Un nouveau journal : l’e-Quotidien des arts

L’e-Quotidien des arts, premier quotidien numérique à paraître dans ce domaine, est désormais disponible sur artaujourdhui.com, couvrant l’actualité des arts plastiques. Outre l’actualité du jour, la vie des arts est accessible grâce à dix bases de données interactives, calendriers et annuaires qui dispensent des informations sur les musées, les galeries, les expositions, le marché de l’art ou les artistes contemporains.
Les articles sont courts, présentés simplement et illustrés. Edité par Jacques Dodeman, fondateur de Stratégies, l’e-Quotidien a pour rédacteurs en chef Rafaël Pic et Bastien Speranza.

 

10 octobre 2001 - La Tribune
Le e-quotidien des arts à un euro le numéro

Lancé il y a quelques mois par Jacques Dodeman (le fondateur de Stratégies), le e-quotidien devient payant le 15 octobre prochain, avec une formule de vente au numéro à un euro et des possibilités d’abonnement. Cible : les professionnels du marché de l’art mais aussi les amateurs éclairés (de 50 000 à 100 000 personnes à travers le monde, selon le fondateur du e-quotidien des arts).
Le titre présente un modèle économique similaire à celui d’un journal papier avec ses ventes directes, ses publicités et les revenus de sa boutique en ligne. En outre, Jacques Dodeman espère monter des opérations de syndication avec les expositions du monde entier, notamment au travers de sa base de données qui occupe 5 documentalistes.
Le e-quotidien des arts, disponible sur le site artaujourdhui.com, couvre au jour le jour l’actualité des arts plastiques, notamment grâce à des correspondants spécialisés en art contemporain, archéologie, ou architecture. On y trouve également un agenda très complet de toutes les expos dans le monde, des programmes spécialisés radio et TV et un dictionnaire des artistes.

 

9 octobre 2001 - Correspondance de la Presse
Calé sur un modèle de presse écrite, Artaujourdhui.com se propose de retrouver sur le web le rôle traditionnel d’information dévolu à la presse dans l’univers papier
M. Jacques Dodeman, fondateur du « Journal des Arts », vient de lancer Artaujourdhui.com. Fondé à l’origine sur la consultation de bases de données dans les domaines des expositions ou des musées, le site s’est récemment doté du premier e-quotidien, sur l’art, « Le Quotidien des arts ». Calé sur un modèle de presse écrite, ce dernier a pour ambition de prendre le relais du papier. Les magazines actuels étant à périodicité mensuelle ou bimensuelle, ils ne peuvent couvrir une actualité chaque jour plus importante d’un secteur en constante évolution, selon le fondateur.
Consacré à l’actualité des arts plastiques et de leur marché à travers le monde, Artaujourdhui.com propose également des calendriers (sur les expositions, les ventes aux enchères, les foires et salons, les événements), des annuaires (musées, galeries, maisons de vente) et un dictionnaire des artistes. En outre, les amateurs d’art et les professionnels peuvent s’exprimer à travers des sondages et des forums de discussion. Le site a pour ambition de retrouver sur le web le rôle traditionnel d’informations dévolu à la presse dans l’univers papier et de revenir aux principes déontologiques de base qui la régissent.
L’accès général au site est libre mais la consultation des articles et des bases de données sera payante à compter du 15 octobre. Le système de diffusion est similaire à un titre de presse écrite avec une vente au numéro et des abonnements. Ainsi, l’internaute bénéficiera de 24 heures de consultation pour 1 euro. Il pourra également s’abonner pour un mois (10 euros) ou un an (60 euros) grâce à un paiement en ligne sécurisé. Enfin, les étudiants se verront offrir 50% de réduction sur l’abonnement annuel. Pour ce prix, le visiteur aura un accès à une palette de services allant de l’envoi quotidien de l’agenda, à la lettre hebdomadaire Artaujourdhui Hebdo, en passant par les archives, les avantages club, etc.
En terme de modèle économique, Artaujourdhui s’appuie sur quatre types de recettes : les ventes au numéro et par abonnement (50% du chiffre d’affaires), la publicité (30%), la syndication (15%) et le commerce (5%). Toujours pour calquer le modèle du magazine papier, la publicité sera mise en ligne sous deux formes : en bandeau mais aussi en pleine page, pour permettre une présentation optimale des œuvres d’art.
M. Dodeman compte sur une rentabilité d’ici deux ou trois ans, avec un objectif de 8 à 9 000 abonnés. Après trois semaines, Artaujourdhui.com enregistre quelque 6 000 pages vues par jour, sans promotion particulière, a souligné son fondateur. Ce dernier a également précisé que les consulations étaient particulièrement importantes entre 8 et 10 heures du matin, ce qui le conforte dans l’idée que les internautes ont intégré le rythme quotidien du journal.
Artaujourdhui.com est édité par la société de presse L’Art Aujourd’hui, SAS au capital de 76 500 euros et détenue à 99 % par International Communication Services, holding familiale de M . Dodeman. Financièrement autonome et indépendante, elle pourra s’ouvrir pour son développement à des actionnaires intervenant comme elle dans le domaine de l’information. Le site est alimenté par le travail de sept rédacteurs sur un effectif de 12 personnes, auquel s’ajoutent des pigistes. L’e-quotidien et l’agenda ont pour rédacteur en chef respectif Rafaël Pic, ancien responsable du magazine « Cousteau Junior », et Bastien Speranza, ancien coordinateur du site Artindex.

 

4 octobre 2001 - Digital Business Globe
Fondé par le créateur du Journal des Arts et du magazine l'Œil, Artaujourdhui.com se lance sur le marché de l'art en ligne en jouant la carte du contenu payant.
Jacques Dodeman signe son retour sur le front de l’art en ligne. Après avoir participé à la création de l’hebdomadaire Stratégies, puis lancé le Journal des Arts et la magazine L’Œil, deux titres « papier » tombés dans le giron du groupe N@rt en juin 2000, cet amoureux de l’art vient de lancer le site de contenus Artaujourdhui.com. Une opération qui ne constitue pas à une première pour Jacques Dodeman, qui avait déjà exploré les fonctionnalités du Web en lançant Artindex.fr, une déclinaison Web du Journal des Arts et de l’Œil. « La démarche est toutefois différente : alors que Artindex constituait la migration de supports papier vers le média Internet, Artaujourdhui.com pourrait très bien faire le chemin inverse, en donnant naissance à un support papier », souligne Jacques Dodeman.
Proposant un agenda des grands rendez-vous du monde de l’art ainsi qu’une douzaine d’articles quotidiens, Artaujourdhui s’inscrit dans la vague des sites de contenu adoptant un modèle payant. « Lorsque vous vous rendez dans un kiosque à journaux, vous pouvez regarder la couverture d’un titre de presse ou encore en feuilleter la une. En revanche, si vous commencez à vous plonger dans une lecture approfondie, le kiosquier va vous sommer de payer le prix de la publication. Le modèle d’Artaujourdhui s’inspire de cette dynamique : l’Internaute peut y consulter librement la une et bénéficier d’une approche rapide de l’information traitée. Il lui faudra en revanche s’acquitter d’un droit de consultation pour bénéficier de l’intégralité et de toute la profondeur du contenu abordé », résume Jacques Dodeman.
Ainsi, l’Internaute devra débourser 1 € pour bénéficier de 24 heures de consultation de tous les services et contenus d’Artaujourdhui.com, ce tarif passant à 10 € pour un abonnement mensuel, et à 60 € pour une souscription annuelle. Jacques Dodeman estime ainsi que les abonnements permettront de dégager 50 % des revenus d’Artaujourdhui.com, le solde se ventilant entre la publicité (30 %), la syndication de contenus (15 %) et la vente en ligne (5 %). « Nous considérons que le site sera équilibré lorsqu’il pourra compter sur 10 000 à 12 000 abonnés, sachant qu’il a fallu trois ans au Journal des Arts pour rassembler un tel portefeuille », indique-t-il.
Reposant sur une équipe de 12 collaborateurs, dont 9 journalistes, et faisant appel à des pigistes spécialisés dans des domaines pointus (photographie, architecture, etc.), Artaujourdhui est investi d’une forte dimension internationale. D’ores et déjà disponible en français et en anglais, le site pourrait ainsi bénéficier d’associations couvrant les principales zones linguistiques. « Pour être pertinent, le contenu d’un journal d’art doit voir 50 % de son contenu couvrir l’actualité locale du marché. Dans ce cadre, nous mènerons une politique de partenariats et de collaborations qui nous permettra de localiser nos contenus. Cette stratégie sera favorisée par l’architecture de nos bases de données, qui permet de réaliser en moins d’une semaine l’adaptation et la traduction des informations proposées », poursuit Jacques Dodeman. Ayant investi 610 000 E sur fonds propres dans l’Art Aujourd’hui, la société éditrice du site,
Jacques Dodeman s’attaque donc à une série de défis. Tout d’abord, il s’agira d’imposer le modèle de consultation payante auprès des Internautes, plutôt habitués à la gratuité des contenus sur Internet. Un combat qui ne parait cependant pas perdu d'avance, à l’heure où les grands du tout gratuit, à l’instar de l’Américain Yahoo !, doivent se lancer dans la facturation de leurs services pour doper leurs revenus. Par ailleurs, Jacques Dodeman devra également convaincre les annonceurs du monde de l’art de la pertinence de s’afficher sur le support Internet. « Nous avons affaire à des annonceurs qui ne sont pas encore tous passés au Web, et qui s’interrogent sur les retours que peut apporter ce média. Afin de les convaincre, nous réfléchissons sur plusieurs types de produits et pratiquons d’ores et déjà la vente d’espaces publicitaires plein écran, ce qui permet à l’annonceur de voir que son message n’est pas noyé au milieu d’autres informations », explique-t-il.
Enfin, Artaujourdhui devra s’imposer sur un marché secoué par les déboires du groupe plurimédia N@rt. Positionné à la fois sur les marchés du click (via les sites Artcurial.com, Nart Antiques ou encore N@rtBoutique) et du mortar (par le biais du titre de presse Le Journal des Arts et l’Œil), le groupe dirigé par Antoine Beaussant a été placé en cessation de paiement ce 14 septembre. Une décision qui confirme la situation grave dans laquelle est plongée N@rt, qui n’a pu, malgré des tentatives répétées, s’introduire sur le Nouveau marché durant l’été 2000. Cet échec, dû à une conjoncture boursière défavorable, avait incité N@rt a se retrancher sur son activité de presse papier. Une décision qui n’a pas empêché le groupe, pourtant soutenu par de grands noms du capital-risque (Galileo Partners, AGF Private Equity, Sofinnova Partners, SGAM), de se placer en cessation de paiement.

© 2001 Digital Business Globe

 

3 octobre 2001 - La Vie du Rail
Pour les amateurs d’art

Entièrement conçu pour l’Internet, l’e-Quotidien des Arts est le premier quotidien numérique consacré à l’art. Vous trouverez chaque jour un agenda, qui vous alertera heure par heure des événements majeurs de la journée dans le monde, des calendriers, des annuaires destinés à répondre à toute interrogation touchant les musées, les galeries, les expositions, le marché de l’art et les artistes contemporains.

 

21/27 septembre 2001 - Le Nouvel Hebdo
Payer pour voir…l’actu des arts

Pour atteindre la rentabilité, Artaujourdhui.com, portail d’informations spécilisées sur le monde des arts, emprunte les recettes de la presse traditionnelle. La technologie en plus.
Jaques Dodeman n’a pas cherché midi à quatorze heures pour revenir sur le marché de l’information en ligne. L’ancien propriétaire d’Artindex, déclinaison du Journal des Arts et L’œil, vient de lancer son « E-quotidien des arts » en appliquant les recettes de la presse traditionnelle. A partir du 30 septembre, l’accès à Artaujourdhui.com, portail qui édite un quotidien électronique et un agenda culturel, sera payant : achat au numéro pour un euro (6,60 francs), abonnement mensuel (10euros) et annuel (60euros).
« Tout le monde se prépare à établir des tarifs d’accès à l’information calqués sur ceux de la presse », explique Jacques Dodeman. « Je me lance juste avant les autres », ajoute-t-il malicieux. Pour Jacques Dodeman, l’E-quotidien des arts, conçu sur un modèle proche de la newsletter payante, vient combler un vide dans le secteur. « En édition papier, un quotidien sur l’art n’est pas viable économiquement. Les amateurs d’art en France ne rassemblent guère plus de 50 000 lecteurs, alors qu’il faut compter sur une diffusion d’au moins 100 000 exemplaires pour être rentable », explique-t-il. L’édition électronique prend donc le relais. « Avec 10 000 abonnés, je suis heureux », dit-il.
Artaujourdhui.com s’est fixé un investissement maximum de 1,52 million d’euros et un délai de trois ans pour atteindre l’équilibre. Un business plan classique, celui sur lequel Jacques Dodeman avait misé en 1985 pour le lancement du Journal des Arts version magazine. Autre similitude avec la presse traditionnelle : la publicité sera commercialisée dans un format pleine page et devrait générer 30% des revenus.
Avec 12 articles chaque jour, soit 3 200 en archives annuelles, le site compte en outre exploiter les revenus liés à la syndication. Artaujourdhui.com emploie une rédaction de neuf journalistes et a déjà investi à ce jour 610 000 euros pour son développement. Pour compenser le handicap de la faible pénétration d’Internet, Jacques Dodeman fait le pari de la diffusion internationale : « C’est un atout formidable, impossible en édition papier, sauf pour un Financial Times ou un Wall Street Journal », explique-t-il. Son agenda culturel, en ligne depuis juin est édité en français et en anglais, et couvre toute l’actualité des musées dans le monde. Pour le quotidien, Jacques Dodeman privilégie la constitution d’un pool avec des partenaires étrangers, sur le modèle du Journal des Arts. « Il faudrait exporter l’idée, pour que dans d’autres pays, des quotidiens d’art électroniques soient édités », conclut-il. L’ironie du sort a voulu qu’au moment, où l’E-quotidien des arts lance son défi, le groupe Nart, auquel Jaques Dodeman avait revendu en juin 2000 le Journal des Arts et le magazine L’œil, vient de déposer le bilan. L’exploitation en ligne des publications (Artindex.fr) s’est soldé par un échec, dont Thierry Ehrmann, PDG du Groupe Serveur, profite aujourd’hui en se portant acquéreur des titres (voir LNH du 14 septembre). Quant à Jacques Dodeman, habile éditeur, il aura réussi sa conversion dans l’électronique sans s’embarrasser du papier, mais grâce à son financement.

Sébastien Fumaroli

 

13 Septembre 2001 - Netscape.fr
Le site du jour - Art Aujourd'hui
ArtAujourdhui.com est un quotidien consacré à l'actualité des arts plastiques et de leur marché à travers le monde. Très complet, le site se divise en de nombreuses rubriques à vocations diverses : ''l'Agenda d'Aujourdhui'' prévient l'internaute des manifestations du jour; une dizaine de bases de données spécialisées répondent aux questions concernant l'actualité de l'art et de son marché; le ''dictionnaire des artistes'' se présente comme un annuaire qui permet aux amateurs de trouver l'endroit ouvert au public où sont présentées les oeuvres d'un artiste contemporain et ne concerne malheureusement que les artistes vivants, pourtant beaucoup moins nombreux que leurs collègues décédés. On trouve en plus des interviews, des chroniques littéraires ou musicales, une sélection de programmes télévisés ou radiophoniques, des liens...

 

12 septembre 2001 - Journaldunet.fr
Actualité/En bref - Média

Artaujourdhui.com, nouveau site portail sur l'art, publie son premier numéro de l'e-Quotidien des arts. Ce nouveau journal est consacré à l'actualité des arts plastiques et de leur marché à travers le monde. Mis à jour en continu, le site propose une actualité quotidienne et propose dix bases de données interactives sur le monde des arts.

 

18 Juillet 2001 - La vie du Rail
Pour les passionnés d'art

Quelles expositions ont lieu à Madrid en juillet ? Quelle grande vente à Londres ? À quelle heure ferme le Louvre? Où expose l'artiste contemporain que vous préférez ? Ce nouveau site spécialisé sur l'art vous apporte une information globale, mise à jour en continu, sur l'actualité des musées, des marchands et des artistes à travers le monde.

 

 

18 Juillet 2001 - Micro hebdo
L'art dans le monde

Tout nouveau, ce portail consacré à l'art ravira les amateurs avec son panorama complet du marché de l'art dans le monde. Il présente un agenda du jour et un calendrier, deux sections qui permettent de ne rien manquer des foires, salons, ventes aux enchères ou expositions. Une section répertorie les adresses utiles dans le monde entier: musées, galeries et lieux d'exposition, maisons de vente, ainsi que tous les VIP du marché de l'art francophone. Enfin, une boutique est également disponible. Malheureusement, beaucoup des informations qui sont actuellement gratuites seront payantes à partir du 30 septembre 2001.
L'avis de la rédaction :
on aime: le panorama complet du monde de l'art.
on n'aime pas: la partie du site qui deviendra payante dès octobre 2001.
Mention Bien.

 

 

13 Juillet 2001 - Toutsurlacom.com
Jacques Dodeman crée un quotidien en ligne dédié à l'art.
Après avoir créé "Le Journal des Arts" en 1993, Jacques Dodeman se lance aujourd'hui dans l'aventure du net avec artaujourdhui.com, un site d'information sur l'actualité de l'art et de son marché. Destiné aux amateurs et aux néophytes, il s'articule autour de l'agenda du jour, qui recense les évènements de la journée, et des dix bases de données (annuaires, expositions...). Un quotidien sera disponible en septembre. Après avoir dépensé 4MF pour le lancement, jacques Dodeman a axé son business plan sur un abonnement annuel au journal (400F/an), sur la syndication des BDD, le sponsoring et sur la publicité provenant du marché et des institutionnels. L'équilibre est prévu d'ici 3 ans.

 

 

13 Juillet 2001 - Le Monde informatique
Le site Artaujourdhui.com, en ligne depuis le 14 juin, propose un agenda quotidien des principales manifestations artistiques des grandes villes francophones : expositions, colloques, conférences, enchères... et des informations pratiques, dates, lieux, heures d'ouverture et de fermeture, tarifs et liens Internet. L'internaute peut aussi se concocter un programme à la carte: des recherches par noms d'artistes, par ville ou par genre artistique sont possibles.
Toute l'information est accessible gratuitement jusqu'au 30 septembre.

 

 

27 Juin 2001 - Pl@nète web
Agenda des arts
Aucunement découragés par le nombre de magazines en ligne consacré aux beaux arts, les concepteurs d'ArtAujourd'hui ont choisi de recenser les manifestations artistiques dans le monde et dans des disciplines aussi variés que la sculpture, la peinture, la bande dessinée jusqu'aux ventes aux enchères. Le site comprend un agenda du jour, un calendrier des expositions, un annuaire des musées et des galeries et un grand dictionnaire contemporains.

 

 

26 Juin 2001 - Le Monde -Voici quelques extraits du papier que nous a consacré, dans son édition du 26 juin, le quotidien Le Monde (qui n'autorise pas la reproduction intégrale de ses articles).

www.artaujourdhui.com - Tout sur l'actualité des expositions, des ventes et des musées dans le monde.

A soixante-seize ans, Jacques Dodeman, fondateur de plusieurs titres de presse, dont le Journal des arts en 1996, aurait pu décider de goûter désormais aux joies de la retraite. Pourtant, il vient de se lancer sur Internet, pour monter ArtAujourdhui, site consacré essentiellement aux arts plastiques, qui propose notamment un agenda quotidien sur l'actualité des expositions, des ventes aux enchères, des musées et des Salons dans tous les pays francophones...

... Le site se veut aussi simple et pratique que possible, pour mieux baliser le chemin des amateurs d'art. De nombreux liens permettent de connaître les horaires d'ouverture d'un musée ou d'une galerie, ainsi que les dates des vernissages. Un "dictionnaire des artistes d'aujourd'hui" indique au public où trouver les œuvres des artistes contemporains recensés par le site...

... L'idée du site est venue d'un constat simple, et désormais classique : "Aujourd'hui, il est presque impossible de faire un quotidien-papier sur le sujet, affirme Jacques Dodeman. La plupart des titres traitant de l'art sont des mensuels ou des bimensuels...
... Avec le Web, vous pouvez être plus réactif et faire profiter les internautes de l'archivage et du croisement des bases de données."

ArtAujourd'hui sera gratuit jusqu'au 30 septembre 2001. Pendant cette période transitoire, l'équipe de dix personnes animant le site testera son concept, en misant en priorité sur son travail de documentation...
... A partir du mois d'octobre, il faudra payer quelques francs (les tarifs ne sont pas encore fixés) pour accéder, sous forme d'abonnement, aux différents contenus. En prime, les abonnés auront accès à un quotidien sur l'actualité internationale des arts plastiques...

Guillaume Fraissard

18 Juin 2001 - 3x+net
ArtAujourdhui.com, site du jour

Que tous ceux qui aiment l'art lèvent le bras…Ou plutôt, cliquant avec leur doigt sur Art Aujourd'hui ! Ce site est une véritable bible de l'art ! Vous y retrouverez toutes les informations pour vous tenir au courant de tout ce qui se passe dans le domaine, partout dans le monde.
Qu'il s'agisse de sculpture, de peinture, de BD, de publicité, de design ou de bijoux, tout est référencé par expositions, manifestations ou ventes aux enchères. L'agenda hyper exhaustif ne vous fera pas perdre de temps et vous serez toujours à la pointe de l'actualité. Où que vous soyez, vous trouverez toujours un musée à visiter ou une exposition à découvrir puisque les recherches s'effectuent par spécialité et par ville. Après tout l'art c'est ça !

 

14 juin 2001 - L'intern@ute.com
En bref - L'agenda de l'amateur d'art
Un nouveau site consacré au monde de l'art et à son marché vient d'ouvrir. Art Aujourd'hui propose un agenda des expositions, ventes, colloques qui ont lieu dans le monde. La singularité du site repose sur ses annuaires sur les musées, les galeries (France, Belgique, Luxembourg, Monaco et Suisse), les maisons de vente et les personnalités qui comptent dans le milieu de l'art. Les internautes trouveront toutes les coordonnées et les infos pratiques pour se rendre à un vernissage ou contacter un VIP de la profession.
Les bases de données d'Art Aujourd'hui permettent de connaître toutes les ventes aux enchères, les expositions, foires et salons ainsi que les événements qui ont lieu dans le monde. L'internaute accède aux informations par un moteur de recherche multicritères. Enfin, le dictionnaire des artistes permet de connaître toutes les galeries où sont exposées les oeuvres d'un peintre. Art Aujourd'hui a été créé par Jacques Dodeman, fondateur du Journal des Arts. Le site est gratuit jusqu'au 30 septembre 2001. Ensuite, il faudra s'abonner. Les tarifs n'ont pas encore été divulgués.

     

14 juin 2001 - AFP
Artaujourdhui.com un site consacré à l'Art et son marché

Artaujourdhui.com, un nouveau site d’information sur l’actualité de l’Art et son marché s’ouvre jeudi, permettant de surfer d’une vente à Londres à une exposition à Bilbao, en passant par la biographie d’un grand marchand new yorkais, ou l’heure de fermeture d’un musée français.
Accessible gratuitement jusqu’au 30 septembre 2001, ce site offre dès aujourd’hui des informations bilingues franco-anglaises (la version anglaise est présentée sous le nom de domaine Art-of-the-Day.com). Les bases de données seront progressivement interrogeables en allemand, espagnol, italien et portugais.
Artaujourdhui.com s’articule autour de deux pôles : un Agenda du jour, qui permet à l’amateur d’art d’organiser chaque matin son emploi du temps, et dix bases de données-cinq calendriers, quatre annuaires et un dictionnaire-couvrant tous les aspects de la vie des arts.
On trouvera ainsi un Calendrier mondial des expositions, ou un Calendrier mondial des foires et salons d’art, un annuaire des musées dans le monde ou l’annuaire des VIP du marché de l’art ou le dictionnaire des artistes d’aujourd’hui.
Ce nouveau site est lancé par Jacques Dodeman, qui a, à son actif, la création de bases de données et de titres de presse, dont le Journal des Arts et qui lancera à la rentrée un e-quotidien des arts, couvrant l’actualité en continu. AFP - Paris, 14 juin 2001, 9h22.

     
   




Qui sommes-nous | Confidentialité | Espace professionnel | Annoncer sur artaujourdhui.info | Copyright | Syndication